SOLUTION DU JEU DE LA SEMAINE

Pièce 62
Par l'équipe Akitepo
Bizarre je ne sens rien. J'ai comme l'impression de planer. Que fais-je dans ce vieil hameau abandonné où j'erre depuis des heures?
J'ai essayé plein de portes, la plupart défoncées ou ouvertes, certaines juste entrouvertes.
Mais rien trouvé jusqu'à maintenant. Comment dénicher quelque chose qui m'indique où je suis ?
Ah! Tiens! Pas mal...

 
 

Première série d'indices  :

WHAT : A force de tourner en rond, vous trouverez la bonne combinaison.

CODE : Nous avons entendu vos SOS et vous apportons notre aide: un décalage final pour trouver le bon mot.

Breaking news : 7 errors game in crypto$ ! The shortened acronym and the removed initials lead to the NAME.

W H A T    C O D E N A M E ? Soyez précis ! Personne ne lit jamais le texte d’introduction…




Second indice  :

César, Samuel et Paul. Initialement nous sommes en extase.
 

Mur 1 :

 
Le haut de la porte représente deux drapeaux mélangés : Le Qatar en violet et la Suisse en rouge.
« Va jusqu’à sa capitale »  nous incite à avancer le cadenas de WHAT jusqu’à DOHA et on remarque qu’on tourne l’ensemble des lettres en même temps (César de +7). Un peu plus loin, on pourrait obtenir le psychiatre suisse JUNG (César +6) mais on recule de 3 pour trouver ALEX.


Mur 2 :
   
On voit qu’une boite aux lettres est ouverte grâce au mot clé CODE, et on obtient un courrier avec un électrocardiogramme.
En utilisant le code Morse tel que voici :
/ =         \ = -          - = « espace »
On obtient : PREMIER CHOC NOM A RECTIFIER.
Le premier choc électrique de défibrillation a été réalisé par Bernard LOWN. Pour rectifier son nom, on remarque les points rouges situés respectivement à +1, 0, -5 et +6 en fonction du 0.
Appliqué à LOWN, nous trouvons le mot MORT.



Mur 3 :
 
La porte entrouverte laisse apparaitre le journal le Times. En cliquant dessus on accède à un article du 3 janvier 2009 : « Chancellor on brink of second bailout for banks » rendu célèbre car il a été utilisé comme premier bloc de genèse du bitcoin. En comparant l’article à l’original, on se rend vite compte que les nombres à l’intérieur ont été modifiés et sont maintenant dans l’ordre 5 14 21 27 32 34 35. Si on compte sur le titre de l’article on trouve le mot CREATOR. Le créateur du bitcoin est inconnu, mais a pour pseudonyme Satoshi Nakamoto.
Au-dessus de la porte, on remarque du braille qui dit : « SANS HAINE NI MOTO ». Appliqué à Nakamoto, il nous reste donc : AKA, abréviation de « Also Know As ».
Les identités possibles pour Nakamoto sont nombreuses mais plusieurs indices nous amènent à la solution qui est le mot ROUX :
- le cadenas indique le mot NAME en 4 lettres (comme les autres cadenas) et le seul nom en 4 lettres est Paul Calder Le ROUX
- les lettres majuscules grasses PCL ont été effacées de l’article, donc on ne garde que ROUX
- ROUX se traduit en japonais par AKA.



Mur 4 :
   
Nous arrivons sur ce lieu final avec les mots ALEX MORT et ROUX, nous rappelant une fantastique série d’énigmes qui nous a passionné pendant des nombreuses semaines.
Au-dessus du panneau, on voit une suite de 4 et de 8 tirets, nous incitant à regrouper 2 de nos solutions.
On voit aussi le mot SOMME, suivi de SE(IN)E avec les lettres IN surélevées, pour les lire en premier, et donner le mot INSEE.
Les communes de ALEX et MORTROUX ont pour code INSEE respectifs 74003 et 23136. La somme des deux donne 97139 mais le panneau indique d’y soustraire 1449 pour obtenir 95690, le code INSEE de la commune Wy-dit-Joli-Village.
Alex Roux est mort et erre dans un hameau, comme le précise le texte d’introduction. Le seul hameau  de ce village, au nom évocateur, est : ENFER. On peut confirmer ce résultat en retrouvant la photo utilisée sous cette dénomination, sur internet.

 
Toutes images, écrits, graphismes diffusées sur le site "www.chassesautresorludiques.com" appartiennent à son auteur.
Toute utilisation commerciale ou dans un site personnel est strictement interdite sans l’accord préalable de l’auteur ©.