SOLUTION DU JEU DE LA SEMAINE

Pièce N°52



 

Message : Cette énigme comporte une « coquille ». Le « Pa » mentionné dans le Grand Chiffre a été malencontreusement interprété par l'auteur par « La » dans l'énigme. Cette grossière erreur n'a pas pénalisé les joueurs. En effet, elle a été identifiée très tôt. Fournir les trois premiers chiffres et les trois derniers était donc suffisant pour valider les points.


Louis XIV, des grands chiffres, un rossignol...tout cela mène à un système de surchiffrement que l'on nomme le « Grand Chiffre ».

Dans l'histoire de la cryptographie, le « Grand Chiffre » était un chiffrement par substitution à répertoire destiné aux messages ultra-secrets et développé par les Rossignol, dont plusieurs générations travaillèrent pour la couronne de France comme cryptologues. Réputé incassable, il est tombé en désuétude, son secret ayant disparu avec le décès de ses auteurs.

Antoine Rossignol et son fils Bonaventure inventèrent ce code utilisant 587 nombres différents et qui était si résistant qu'il déconcerta les cryptanalystes pendant des siècles jusqu'à ce que le cryptanalyste militaire Étienne Bazeries, à la requête d'un historien, finisse par le décrypter vers 1893, après trois années de travail.


Il faut se procurer l'une des pages figurant dans ce système. Une seule est disponible sur le net.

L'on y voit entre autres les deux nombres : Quatre étant remplacé par 842, et quarente (en ancien français avec cette orthographe) valant 782.


La réponse à donner à la question est forcément la case verte. Le joueur ne souhaitant pas devenir le prochain prisonnier.

Il faut donc rechercher les trois mots dans la nomenclature des Rossignols et utiliser leur correspondance numérique :

Obtenir = 220

La = 270

Gloire = 335


Le code pour ouvrir la porte est donc : 220270335

 
Toutes images, écrits, graphismes diffusées sur le site "www.chassesautresorludiques.com" appartiennent à son auteur.
Toute utilisation commerciale ou dans un site personnel est strictement interdite sans l’accord préalable de l’auteur ©.